Blog

Le streaming gratuit : pourquoi est-ce illégal dans la majorité des cas ?


streaming

Grâce à Internet, le streaming audio et vidéo s’est bien développé ces dernières années. Si durant toute la période de pandémie du coronavirus, notamment les confinements, les abonnements aux sites de streaming légaux ont connu une hausse incroyable, les sites illégaux ont surfé sur cette vague. Qu’est-ce qu’on entend par streaming légal ? Quels sont les risques sur les sites de streaming illégaux ? Tout de suite les réponses.

C’est quoi le streaming ?

Le streaming est un mode diffusion de contenus vidéo et audio sur un serveur distant. Grâce à ce service, tout le monde peut écouter et visionner des programmes (séries, films, musiques…) en ligne, au fil du chargement, sans les télécharger. Le streaming ou SVoD (Service de Vidéo à la Demande) est maintenant très tendance, et de plus en plus de plateformes voient le jour comme le site de streaming wawacity, on constate même une nouvelle variante, le streaming live pour diffuser en direct des contenus. Le streaming est légal quand les propriétaires du site ont le droit de diffuser les contenus, ils ont signé un accord avec les ayants droit contre une certaine somme d’argent. Vous pourrez visiter le site JustWatch pour connaître tous les sites de streaming légal en France. En matière de plateforme légale, les offres s’agrandissent de jour en jour, et la plus célèbre est certainement Netflix. Plusieurs créateurs et diffuseurs de contenus proposent sur ce site de streaming américain leurs programmes. Il offre 2 modèles de streaming : opter pour un abonnement payant ou visionner gratuitement, mais avec des publicités. Concernant le streaming audio, les internautes ont le choix entre Deezer, une plateforme française et Spotify, une plateforme suédoise. Ces dernières utilisent un abonnement payant illimité, mais il est aussi possible d’écouter gratuitement, mais avec des interruptions publicitaires.

Le streaming illégal

En Hexagone, le streaming n’est pas illégal, mais ça dépend des contenus diffusés. Cependant, il y a des sites de streaming mettant à la disposition des internautes des programmes sans autorisation et sans payer des droits d’auteur. Ces derniers ne sont pas légaux, et il est facile de les connaître. En effet, ils proposent des vidéos de mauvaise qualité, des publicitaires suspectes… Mais encore, on n’y trouve aucune mention de conditions d’utilisation. Sachez que les sites illégaux proposent toutes sortes de contenus y compris de la pornographie, et c’est facilement accessible aux mineurs. Cependant, diffuser une vidéo ou une musique sur une plateforme de streaming sans la permission de ses auteurs est une fraude, et les sanctions peuvent aller jusqu’à 3 ans de prison avec une amende de 300 000 euros. Du côté des internautes qui visionnent les vidéos qui sont illégalement diffusées en streaming, on parle de recel, le bénéfice conscient du produit d’un délit ou d’un crime. Quoi qu’il en soit, jusqu’à maintenant, il n’y a pas de texte clair précisant la consultation ou à la lecture en streaming de contenus illicites sur Internet.

Pour information, à l’échelle européenne, il n’existe pas encore de règlement sanctionnant le streaming illégal néanmoins, chaque pays de l’Union européenne fixe librement ses propres règles et sanctions.


30 novembre 2020
Commentaires