Blog

Faire un Business Plan



Le plan d’affaires représente le projet entrepreneurial d’une entreprise. Il s’agit d’un document qui décrit et résume les lignes stratégiques, les objectifs, les actifs, la planification économique et financière. C’est pourquoi il est également appelé plan prévisionnel, plan de faisabilité ou simplement plan d’entreprise. Il contient :

des descriptions (par exemple, les données personnelles des partenaires) ;
des chiffres (bilan, compte de résultat et tableau de financement) ;
l’analyse des résultats techniques, logiques, qualitatifs et quantitatifs.

Le plan d’affaires est généralement établi :
– à l’ouverture d’une entreprise pour vérifier si l’idée est réalisable ;
– suite à une demande de financement ;
– pour la restructuration, l’expansion, la diversification et l’intégration avec d’autres structures.

Il s’agit donc d’un document flexible qui a une double fonction :
– interne : elle clarifie pour l’entrepreneur la conséquence de choix précis sous certaines conditions ;
– externe : son but est de présenter le projet à des tiers (nouveaux partenaires potentiels, banques, autres prêteurs).

Qui le prépare ? Que vous soyez un site dans la voyance pure ou une entreprise de déménagement Suisse

Ils participent à la rédaction du plan d’entreprise :

  • l’entrepreneur, qui décrit en détail le produit ou le service à offrir sur le marché ;
  • la gestion, qui aide l’entrepreneur d’un point de vue technico-opérationnel ;
  • autres consultants : experts en dimarketing, techniciens, juristes, conseillers du travail ;
  • le professionnel (généralement le comptable ou le conseiller d’entreprise), qui élabore de manière logique et congruente les chiffres fournis par les sujets afin de résumer les aspects patrimoniaux, de revenus et financiers.

Qui le reçoit

Les bénéficiaires du plan d’affaires des entreprises de déménagement autant que toute sorte d’autres sont :

  • l’entrepreneur (personne seule ou groupe d’associés),
    futurs partenaires. La structure initiale de l’actionnariat peut varier, de sorte que toute personne appelée à souscrire à une action ou à une augmentation de capital ou à confirmer son intention de soutenir le développement de l’entreprise doit pouvoir connaître les estimations de rentabilité au sens large de son capital investi ;
  • les prêteurs ordinaires (par exemple, les banques et les établissements de crédit) et les prêteurs extraordinaires (par exemple, les institutions publiques pour la fourniture de fonds spéciaux, non remboursables ou à faible taux d’intérêt) ;
    la direction : tous les employés de l’entrepreneur ayant des responsabilités de gestion

Contenu
Trois points ne peuvent pas manquer dans la rédaction du plan d’entreprise :

Objectifs de l’entreprise
Étude de marché et plan de commercialisation
Compte de profits et pertes

Il peut être structuré dans les sections suivantes :

– Description du projet. Il s’agit d’une brève description de l’idée commerciale, avec une définition analytique de chaque produit et de chaque service à offrir, des caractéristiques techniques, des matériaux, des forces et des faiblesses, des aspects innovants, du prix (le tout comparé à la concurrence).

– La forme juridique de la société. Faire des déménagement à Genève ou des déménagement à Carouge c’est pas la même chose !

– La structure sociale et la main-d’œuvre. Dans ce chapitre, il est nécessaire de mettre en évidence le profil des actionnaires, avec une indication des qualifications professionnelles et de l’expérience antérieure, des rôles et fonctions internes et externes, de la structure des tâches et des relations. Il est de bonne pratique de mettre également en évidence le système de coordination et de gestion des ressources humaines.

– Analyse de marché. Avant de commencer toute activité, une étude de marché approfondie doit être réalisée. Dans cette partie du plan d’entreprise, il convient de mettre en évidence les résultats de l’étude de marché, le public cible, la tendance du secteur, la concurrence, la structure de distribution traditionnelle du produit et du service à offrir.

– La stratégie de marketing. Pour définir le plan, il est possible d’utiliser la règle des quatre P : produit, prix, lieu (distribution), promotion. N’oubliez pas d’identifier le profil idéal du consommateur.

– Outils et pratiques pour atteindre l’objectif entrepreneurial. Il s’agit de préciser tous les outils nécessaires pour atteindre l’objectif de l’entreprise. Il est également important de décrire le site de production (taille, emplacement, type de propriété, contrat de location-vente, travaux de rénovation, limites, avantages…) et, si nécessaire, la liste des fournisseurs de matières premières ainsi que le dessin technique, le processus de production ou de prestation de services, le contrôle de la qualité, les machines ou la technologie utilisées.

– Les aspects organisationnels de l’entreprise. Il est important de définir un plan de gestion des ressources humaines, le nombre d’employés à chaque niveau et le programme professionnel de tous les cadres, en mettant en évidence leurs points forts.

-Charter les types de contrats et les formules de collaboration. Décrivez le plan d’embauche du nouveau personnel, les parcours de carrière, les projets de formation ainsi que les horaires et les équipes de travail.

– Plan financier, pour mettre en évidence les données économico-financières : plan de démarrage avec les sources de financement (si nécessaire), les méthodes et les délais de remboursement.

– Promotion et publicité. Indiquez plus en détail les plans de communication publicitaire. Il convient en particulier d’identifier les outils les plus appropriés pour promouvoir l’activité de l’entreprise, le message à communiquer, le type d’investissement à soutenir dans les premières années.

– C’est une partie très personnelle, où l’entrepreneur exprime quelles sont les raisons profondes qui l’amènent à démarrer la nouvelle activité. S’il est bien formulé, il représente la véritable valeur ajoutée du plan d’entreprise.


1 juillet 2020
Commentaires