Blog

Conseils pour choisir son répulsif anti-moustiques



Les moustiques ont la réputation d’être des insectes très gênants, voire nuisibles. Ils sont responsables de millions de décès chaque année selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Fort heureusement plusieurs produits existent pour se protéger de leurs horribles piqûres et des maladies qu’elles peuvent transmettre. Un répulsif anti-moustique pourrait vous être d’une grande aide pour éloigner de vous les moustiques. Découvrez quelques conseils qui vous permettront de bien choisir celui-ci.

Tenez compte de l’efficacité du répulsif

Les répulsifs anti-moustiques se présentent sous diverses formes. Vous les retrouverez en :

  • spray,
  • pommade,
  • crèmes,
  • huiles essentielles (pures ou bios),
  • plaquettes et
  • diffuseur anti-moustique.

Tenir compte de l’efficacité de votre répulsif est essentiel. Ainsi, compte de sa composition, vous saurez lequel vous conviendra le mieux. Par exemple, il est conseillé d’opter pour des anti-moustiques à base de substances actives efficace. Il s’agit entre autres de la DEET, l’IR3535, la perméthrine, l’icaridine, l’eucalyptus et la citronnelle. Vous pourrez vous procurer des sprays ou pommades contenant ces éléments réputés pour leur rôle de répulsif. De plus dans les zones présentant un risque élevé de piqûres de moustiques et de transmissions de maladies, un anti-moustique efficace est primordial. Pour ce faire passer voir les produits anti moustique efficace sur le site internet.

Prenez en compte le mode d’emploi

En général, les répulsifs à appliquer sur la peau produisent leurs effets pendant environ 8 heures Toutefois, cette estimation est remise en cause par exemple s’il y a de la pluie ou que vous transpirez beaucoup. Dans des cas pareils, il serait préférable d’opter pour des diffuseurs électriques, de bracelets anti-moustique, etc. L’option du patch moustique pourrait vous intéresser si vous n’appréciez peut-être pas les sprays ou les pommades. Vous avez aussi la possibilité de choisir des sprays pour vêtements. Vous pourrez explorer les rayons des huiles essentielles pour votre choix de répulsifs. Ces dernières peuvent être d’excellents répulsifs, des antiseptiques et des anti-inflammatoires.

Choisissez en fonction de l’utilisateur

Il existe des contres indications lorsqu’il s’agit de se servir des répulsifs anti-moustiques. Pour les nourrissons, il est plutôt conseillé d’utiliser des moustiquaires qui peuvent être au préalable imprégnées dans la perméthrine à titre d’exemple. En plus, un dosage de 50 % de DEET présente une excellente efficacité. Par contre, ce dosage est déconseillé pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 12 ans. Dans ce cas un dosage de 30 % sera le plus adapté.

Pour une concentration de 10 à 35 %, l’IR3535 n’est pas recommandé pour les enfants de moins de six mois. L’icaridine quant à lui avec une concentration de 20 à 25 % est un excellent répulsif notamment contre les anophèles vecteurs du paludisme. Il n’est toutefois pas indiqué chez les enfants de moins de 30 mois. En ce qui concerne les huiles essentielles, optez pour celle qui est pure et diluez-la dans une huile végétale. Lorsqu’il s’agit d’un mélange, il peut être directement appliqué sur la peau. Bien entendu, elles ne sont pas conseillées chez les femmes enceintes et les enfants de moins de sept ans.


19 juillet 2021
Commentaires