Blog

CBG et CBD : quelles sont les différences ?


Le CBD et le THC sont certainement deux des cannabinoïdes les plus connus. Le CBD est connu pour ses effets calmants et thérapeutiques, tandis que le THC est célèbre pour ses effets psychoactifs qui provoquent des sentiments d’euphorie et parfois de confusion. Ces derniers temps, les cannabinoïdes moins connus comme le CBG commencent à susciter l’intérêt des scientifiques et des consommateurs. Les premières études montrent que le CBG pourrait avoir des caractéristiques similaires à celles du CBD. Ces deux cannabinoïdes n’ont pas de propriétés psychoactives. Au contraire, ils offrent des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, neuroprotectrices et analgésiques.

Qu’est-ce que le CBG ?

Le CBG, qui signifie cannabigérol, est l’un des plus de 100 cannabinoïdes présents dans les plantes de chanvre et de cannabis. Les jeunes plants de chanvre produisent de l’acide cannabigérolique (CBGA). Au fur et à mesure que la plante mûrit, le CBGA se décompose en acide tétrahydrocannabinolique (THCA) et en acide cannabidiolique (CBDA). Ces deux composés sont ensuite transformés en CBD et en THC. Tous les résidus de CBGA sont transformés en CBG. Les recherches modernes en sont au stade préclinique, mais d’après ce que nous savons jusqu’à présent, le CBG peut avoir divers effets secondaires thérapeutiques. Il est possible que le CBG ait de fortes propriétés antidouleur qui pourraient être plus efficaces que celles du THC. Le CBG pourrait interagir avec les récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde, qui influencent l’inflammation, la douleur et même la sensibilité à la chaleur. Ce cannabinoïde peut également avoir des qualités antidépressives, anticancéreuses et antibactériennes.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD, qui est l’abréviation de cannabidiol, est naturellement présent en forte concentration dans les plantes de chanvre et de cannabis. Le CBD a été isolé pour la première fois dans les années 1930, mais il a été mis de côté jusqu’aux années 1970, lorsque des scientifiques ont déterminé qu’il pouvait être un anticonvulsivant efficace. Au fil des ans, la recherche a confirmé ses nombreux avantages thérapeutiques, notamment ses qualités anti-anxiété, anti-douleur, anti-nausée et sédatives. C’est aussi un traitement efficace pour les formes graves d’épilepsie infantile. Au cours des dernières années, le CBD est devenu le cannabinoïde de choix parce qu’il n’a pas de propriétés psychoactives. Contrairement au THC, le CBD soulage la douleur et offre d’autres avantages sans risque de paranoïa, d’anxiété ou d’altération des fonctions cognitives. Rendez-vous sur https://www.francecannabidiol.fr/ pour en savoir plus sur les produits dérivés du CBD.

Différences entre le CBG et le CBD

Bien qu’ils offrent des propriétés thérapeutiques très similaires, le CBG et le CBD présentent quelques différences. Les deux cannabinoïdes ont des structures moléculaires assez différentes. Cela signifie que la disposition du carbone, de l’hydrogène et de l’oxygène est différente. Le CBG et le CBD sont également uniques dans leur façon d’activer les récepteurs. Le CBG se comporte comme un antagoniste de ce récepteur, alors que le CBD a de forts effets anti-nauséeux, ce qui signifie qu’il agit comme un agoniste. Les deux cannabinoïdes ont des effets opposés sur ce récepteur spécifique. Le CBG et le CBD diffèrent dans leur façon de stimuler l’appétit. Une étude menée sur des rats a montré que la CBG incitait les animaux à manger deux fois plus que leur consommation normale. En revanche, une étude menée sur le CBD a montré que le cannabinoïde réduit de manière significative l’apport alimentaire total.


13 janvier 2022
Commentaires